Mardi 1 juin 2 01 /06 /Juin 09:30

A partir d'aujourd'hui et pour la quinzaine à venir (du 1er au 15 juin 2010 donc), le Printemps Bio  s'installe partout en France.

 

http://www.printempsbio.com/design/affichePbio3.jpg

 

(Léger copier-coller de la présentation du site... oups... je suis en mode flemasse)

 

L'Agriculture BIO en campagne dans toute la France

 

Première quinzaine de juin, dans toute la France, l’ensemble des acteurs de l’agriculture biologique se mobiliseront pour la quinzaine nationale d’information et de valorisation des produits issus de l’agriculture biologique.

 

Pendant quinze jours, les régions françaises vont vivre au rythme des actions menées par les acteurs de la bio pour faire connaître au plus grand nombre les techniques, les pratiques, les principes et les valeurs de ce mode de production respectueux de l'environnement.

 

Les temps forts de Printemps BIO 2010

 

Cette année, le Printemps BIO sera notamment marqué par:

 

- une conférence de presse de lancement,

 

- des centaines d'animations dans toute la France: fêtes de la bio, portes ouvertes, conférences, expositions, marchés, animations sur les lieux de ventes, animations dans les classes, repas bio...

fêtes de la bio, portes ouvertes, conférences, expositions, marchés, animations sur les lieux de ventes, animations dans les classes, repas bio...

 

- de nombreuses actions en circuits de distribution, mises en place par les interprofessions partenaires du programme (CNIEL , INTERBEV , INTERFEL , INTERCEREALES et ONIDOL );

 

- les rencontres nationales organisées par l'Agence BIO , le 8 juin 2010, sur le thème: "La dynamique de développement de l'agriculture biologique" , à Paris (Pour télécharger la fiche de présentation et le bulletin d'inscription ).

 

Les actions vers les professionnels seront également renforcées, afin de mieux faire connaître les techniques et pratiques du mode de production biologique: organisation de visites techniques, rencontres professionnelles...

 

Printemps BIO et l'Europe

 

Printemps BIO est un événement ouvert sur l'Europe. L'Union européenne finance 50 % du budget total de cette campagne.

 

Dans cette optique, l'ensemble des actions réalisées - à savoir les supports de communication, les rencontres nationales, les lettres d'information ainsi que les actions menées dans toute la France - apporte un éclairage particulier sur le logo européen bio et sur la réglementation européenne.

 

Bien sûr la Bretagne n'est pas en reste, puisque des animations sont organisées un peu partout, le programme est téléchargeable ici.


Même que ma Biocoop préférée, le Chat Biotté, fait partie de la fête :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Mamzelle Gwen - Publié dans : Petites z'histoires - Communauté : passionnés de cuisine - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 27 mai 4 27 /05 /Mai 09:45

Après le cake au chocolat sans beurre de mardi, je vais rééquilibrer un peu la balance avec une recette pas du tout, mais alors pas du tout légère : les suppli.

 

Ces petites choses là ne sont pas vraiment un modèle de diététique mais c'est tellement bon !

 

Si vous ne connaissez pas encore les suppli, il s'agit de boulettes de riz fourrées au fromage et frites comme des beignets. C'est croustillant dessus, moelleux dedans et la mozzarella qui file quand on croque dedans... Je ne vous dis que çà...

 

Suppli

 

  suppli-copie-4.jpg

 

200g de riz arborio (ou, à défaut, de riz rond)

1 oignon (ou, mieux, des échalotes)

125g de mozzarella

1l de bouillon de légumes chaud

50g de parmesan

Basilic

1 oeuf battu

Chapelure

Huile d'olive

 

Préparer un risotto.

Dans une sauteuse, faire chauffer un peu d'huile d'olive et y faire revenir légèrement l'oignon émincé.

Ajouter le riz et le faire perler (légèrement colorer).

Verser une louche de bouillon de légume sur le riz et laisser cuire à feu doux jusqu'à absorption.

Rajouter le bouillon louche à louche jusqu'à ce que le riz soit al dente.

Ajouter la mozzarella en dés, le parmesan et le basilic.

Bien mélanger pour amalgamer le fromage fondu.

Assaisonner si nécessaire.

Laisser tiédir.

Former des boulettes avec le risotto.

Passer chaque boulette dans l'oeuf battu puis dans la chapelure.

Faire colorer les boulettes à la poêle dans un peu d'huile d'olive.

Servir immédiatement.

 

C'est aussi une façon sympa d'utiliser les restes de risotto...


Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Mamzelle Gwen - Publié dans : Tu vas pas en faire tout un Plat ? - Communauté : Les Passionnés de cuisine - Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires
Mardi 25 mai 2 25 /05 /Mai 10:30

Voilà, c'est fini. Fini les longs week-ends et la chaleur estivale...

 

Cette année aura vraiment été une arnaque aux jours fériés, même Noël et le jour de l'an tombent des samedis. Remboursez !

 

Pour ce qui est de la chaleur, mon Moi en mode bonhomme Michelin devrait se satisfaire d'un retour à des températures plus clémentes et de cette pluie, prévue pour cet après-midi, qui va venir étancher la soif des cerisiers et pêchers aux récoltes prometteuses cette année... Mais qu'est-ce qu'on est bien sous le soleil ! Exactement...

 

Ah oui ! Il faut que je vous remercie pour vos réponses très complètes sur ma question sous. Merciiiiii ! :)
Tout cela me conforte dans mon idée : non, çà ne coûte pas plus cher de manger bio, donc, non, je ne vais pas changer mon mode de conso pour faire des économies. La vérité est ailleurs...

 

Et si on en venait au pourquoi vous êtes ici ? Oui, je ne suis pas folle, je sais bien que c'est le titre qui t'a attiré, vilain petit gourmand de Lecteur...

 

Encore un gâteau au chocolat ! Oui, mais on a jamais assez de gâteau au chocolat...

 

Surtout que celui-ci est furieusement pratique en plus d'être furieusement bon et sans un gramme de beurre.

 

Note à moi-même : penser à publier des recettes avec du beurre demi-sel. On est en Bretagne ici, on a une réputation à tenir ;)

 

Donc, pas de beurre, je disais, le chocolat et la poudre d'amande apportent suffisamment de gras pour que le cake soit bien moelleux.

 

Pratique, car tout se passe entre une casserole et un moule. Pas de bain-marie, suivi d'une jatte, suivi d'un moule, on réduit son impact vaisselle.

 

Bon, bon, bon, un parfum intense de chocolat... Miam quoi !

 

Cake au chocolat sans peur et sans reproche

 

cake_chocolat.jpg

 

200g de (bon) chocolat noir

10cl de lait

100g de sucre roux

4 oeufs

120g de poudre d'amande

100G de farine T65

1/2 sachet de poudre à lever

 

Dans une casserole, faire fondre le chocolat avec le lait, à feu doux.

Ajouter les oeufs un à un en battant bien à chaque oeuf.

Incorporer le sucre, puis la poudre d'amande, puis la farine avec la poudre à lever.

Verser la pâte dans un moule à cake graissé.

Je l'ai cuit en mode combiné vapeur 45 minutes à  160°. Dans four à chaleur tournante, vous le cuirez 50 minutes à 180° (vérifier la fin de la cuisson, les gâteaux aux chocoalt ont la facheuse tendance de brûler vite).

 

Enjoy !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Mamzelle Gwen - Publié dans : Privé de Dessert ! - Communauté : Les Passionnés de cuisine - Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Jeudi 20 mai 4 20 /05 /Mai 11:00

Hier, quand mon petit homme est rentré à la maison, nous avons la joie de poursuivre une conversation déjà mainte fois entamée avec famille ou collègues de boulot : les sous !

 

C'est étrange comme les gens ont des à priori, genre :

 

- je suis fonctionnaire = je gagne bien ma vie

- David bosse pour un gros industriel = il gagne bien sa vie

 

Et bien, désolée, les gens, de vous dire que vous vous mettez le doigt dans l'oeil jusqu'au coude, parce que :

 

- Petit 1 : dans la fonction publique territoriale (donc ni prof, ni militaire...), à moins d'être ingénieur ou d'avoir moult ancienneté ou encore de bosser dans une grosse collectivité, on vous paie des cacahuètes !

- Petit 2 : Môsieur le gros industriel et ses wonder cadres remplissent grassement LEURS poches avant de penser à rémunérer convenablement les hommes de terrain.

 

Donc, non, nous n'avons pas de gros salaires, même plutôt genre itsy bitsy riquiqui comme le bikini. Mais, oui, nous avons enfant, crédit immo, crédit auto, travaux à la pelle...

 

Alors, s'cusez nous, quand on dit qu'on doit faire gaffe et quand nous cherchons à arrondir les fins de mois...

 

Mais venons-en au vif du sujet (nan, c'était pas encore le vif du sujet, juste l'intro).

 

Ce qui est rigolo comme tout, c'est que la réponse systématique des gens est : "Ben z'avez qu'à pas manger bio !"

 

Ah ouais ? Et, nous sommes sensés manger quoi ? LIDL ? ED ? LeaderPrice ? JAMAIS ! Il faudra me passer sur le corps avant que je nourrisse mes mômes avec cette merde ! C'est dit.

 

Bien sûr, d'après ces gens de bonne volonté, je chipote puisque les produits de hard discount sont les mêmes que ceux des marques connues, puisque ce sont les même groupes qui les produisent...

Oui, mais alors qu'on m'explique l'intérêt pour ces grands groupes de décliner plusieurs gammes de produits, dans plusieurs gammes de prix, s'ils mettent la même qualité dans tous les paquets ???

Qui osera me dire qu'un pot de Nutella et un pot de pâte à tartiner au rabais c'est kif-kif-bourricot ? Pour citer un exemple célèbre...

 

Of course, il y a les histoires de packages différents, de réseaux de distribution moins coûteux, et blabla... Scuse me, çà n'explique pas tout ! Et puis, il ne faut pas être anesthésié des papilles quoi, il suffit de goûter... (et de lire les étiquettes, mais c'est une gymnastique que peu de gens pratique).

 

Mais ce qui m'échauffe le plus, c'est que je n'ai pas l'impression de dépenser plus depuis que je consomme bio ! Non, non, je me souviens bien de l'époque où je m'approvisionnais quasi-exclusivement en supermarché, mon caddie n'était pas moins coûteux.

 

Non, parce que consommer bio, c'est aussi changer sa façon de consommer. Aujourd'hui, je cuisine beaucoup plus, la plupart de ce qu'on mange est home-made. Plus (ou presque plus) de "tout prêt", plus équilibré, moins de viande... Il me semble que je m'y retrouve.

 

Donc, je me suis dit que j'allais comparer le montant de mon caddie avec les vôtres, et, hier, j'ai donc posé la question sur Twitter et Facebook.

 

Sans entrer dans les détails, le panier hebdo d'une famille de 3 ou 4 personnes se situerait entre 100 et 150 €.

 

Là, je me dis que j'étais dans la moyenne. Toutefois, j'aimerais creuser un peu et connaître plus en détails vos habitudes de consommation.

 

  • Où faites vous vos courses ?
  • Cuisinez-vous beaucoup ? Ou optez-vous pour du tout prêt ?
  • Mangez-vous varié ? Equilibré ? Beaucoup de fruits et légumes ? Ou beaucoup de viande ?
  • Combien çà vous coûte par semaine ? Pour combien d'adultes ? Combien d'enfants ?
  • Etc...

 

Et chez toi ? Me direz-vous...

 

Nous dépensons entre 100 et 130€ par semaine entre la nourriture et les produits d'entretien (je ne compte pas les cosmétiques que j'achète, sauf exception, à part).

Nous sommes 2 adultes et un enfant (et un chien).

Je fais le gros de mes courses à la Biocoop (beaucoup de fruits et légumes frais) et compense ailleurs ce que je n'y trouve pas ou y est trop cher.

Le supermarché pour le papier toilette, le sopalin (recyclés quand même), les packs d'eau (oui, je consomme encore de l'eau minérale, j'ai certains besoins, et les Biocoop ont déréférencé l'eau en bouteille) et certains jus de fruits bio.

La viande et le poisson en boucherie / poissonnerie, au marchés ou encore auprès de petits éleveurs locaux (à l'exception du boeuf que j'achète à la Biocoop, qui vient d'un éleveur local, qui est d'excellente qualité, bio,  et moins cher qu'en supermarché (j'ai vérifié), c'est assez rare pour le souligner).

 

Voilà, voilà ! Merci aux courageux(ses) qui seront allé jusqu'au bout du roman ;)

 

Raconte-moi, lecteur, comment tu consommes ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Mamzelle Gwen - Publié dans : Petites z'histoires - Communauté : passionnés de cuisine - Ecrire un commentaire - Voir les 24 commentaires
Lundi 17 mai 1 17 /05 /Mai 11:00

Hello lecteur !

 

T'as vu, j'ai pris une petite semaine de vacances !

 

Mouais, de toute façon, je n'avais rien à bloguer... La dèche...

 

2 semaines que je me marmottifie ou baleine-à-bossifie : je roupille et ne cuisine que dalle à part des pancakes et la petite terrine qui va suivre...

 

Léguminargie gestationnelle, çà s'appelle, qu'on m'a dit...

 

Terrine de carottes aux tomates séchées (by Cléa)

 

terrine_clea.jpg

 

140g de pain rassis

250ml de bouillon de légumes chaud

250g de carottes râpées

2 oeufs

2cs de levure maltée

2cc de moutarde

1 pincée de paprika

5 ou 6 tomates séchées marinées à l'huile d'olive

 

Émietter le pain dans une assiette creuse et verser le bouillon par dessus. Laisser imbiber.

Éplucher et râper les carottes.

Verser tous les ingrédients, sauf les tomates séchées, dans le bol d'un mixer.

Mixer pour obtenir une consistance homogène.

Saler.

Ajouter les tomates en petits morceaux.

Verser dans un moule un bocal à terrine et enfourner pour 45 minutes à 180°.

Déguster froid.

 

J'ai voulu faire exactement comme sur la photo du livre : cuire dans un bocal avec une tomate séchée entière sur le dessus... Mauvaise idée, la tomate a brûlé ! Il ne faut pas toujours croire ce qu'on voit sur les photos... (pas de soucis pour la cuisson en bocal, prévoir un bocal d'au moins un demi-litre)

 

Une autre terrine ? Celle de thon au tofu soyeux, of course !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Mamzelle Gwen - Publié dans : Par ici l'entrée - Communauté : Les Passionnés de cuisine - Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Samedi 8 mai 6 08 /05 /Mai 07:30

Ah, les bibis, les biberons, toute une aventure !

 

J'exagère à peine. Quand on est maman débutante les premiers contacts avec les bib' sont loin d'être évidents ! Est-ce que c'est bien stérilisé ? Comment on enfile la tétine stérile sans mettre les doigts dessus ? Est-ce que ce n'est pas trop chaud ? Est-ce que j'ai bien mélangé ? etc... Faudrait nous prévenir qu'il faut un DESS en biberonologie avant de devenir Maman !

 

Mais BEABA, que l'on vénère toutes depuis l'invention du Babycook, a encore une fois pensé à nous pour nous simplifier la vie.

 

Le Bib'expresso est le petit dernier de la famille.

 

bibexpresso--2-.jpg

 

Alors quoi qu'est-ce ce Bib'expresso ?

 

Un seul et unique appareil pour stériliser, chauffer, remplir, touiller les biberons et chauffer les p'tits pots ! Pas mal hein ? Ouais, pas mal !

 

Comment çà marche ?

 

Essayons de prendre les choses dans l'ordre...

 

1) La stérilisation

 

bibexpresso (3)

 

Dans la boîte que vous voyez là, vous logez 3 biberons, versez un peu d'eau et, hop, au 'cro-ondes, çà ressort stérile.

 

2) La préparation des biberons

 

bibexpresso (1)

 

On verse la quantité d'eau souhaitée dans le biberon, puis on transverse dans le compartiment du haut. On appuie sur le bouton qui va bien et çà chauffe pile-poil à 37°.
Pendant ce temps-là, on met la dose de lait en poudre dans le bib' qu'on dépose sous le distributeur.
Quand c'est chaud, on appuie sur le bouton de distribution et le jet d'eau chaude rempli le biberon tout en mélangeant la poudre.
Y a plus qu'à visser tétine et bouchon, c'est prêt !

 

3) Réchauffer les petits pots

 

bibexpresso (4)

 

La partie supérieure se désolidarise de l'ensemble pour réchauffer les petits pots au bain marie.

 

4) Entretien

 

bibexpresso (6)

 

Bien sûr, tout est prévu pour nettoyer et détartrer le Bib'expresso.

 

Verdict ?

 

Je trouve le concept sympa.
C'est simple et rapide d'utilisation.
L'eau chauffe très vite et exactement à la bonne température.
L'entretien est hyper simple.

 

Je regretterais juste la longueur du cordon d'alimentation, un mètre de plus aurait été parfait à mon sens.
Et peut-être faudra-t-il, en fonction du lait maternisé utilisé, re-secouer le biberon pour bien homogénéiser le lait...

 

Qui n'en veut un ? (concours)

 

Si vous aussi, le Bib'expresso vous fait de l'oeil, BEABA vous propose d'en gagner un ! Yes !

 

Pour celà, je vous demanderais de me racontez votre pire expérience en terme de biberons.

 

Vous en avez forcément une du genre "j'avais oublié de mettre l'eau dans le stérilisateur et les bib' ont fondu"... hahem... çà sent le vécu...
Ou alors, avec les minots de vos amis, si vous débutez votre carrière de Maman...

 

En tout cas, je ne retiendrais que les commentaires avec une vraie histoire inside et procéderai ensuite à un tirage au sort pour désigner la gagnante (ou le gagnant, en fait, il y a aussi des Papas qui biberonnent, rendons à Caesar...).

 

Vous avez jusqu'au 7 mai pour déposer vos histoires dans les commentaires (je sens qu'on va bien se marrer :op)

 

Good luck ! ;)

 

Produit offert


 

Edit du 8 mai : Tadaaaaaa ! Le résultat !

 

tirage_beaba.jpg

 

Elle va pouvoir confondre la boite de lait avec la bouteille de champ' et se faire un p'tit bibi pour trinquer avec son bébé. Mymy c'est toi qui remporte le Bib'expresso ! Pense à m'envoyer tes coordonnées par mail.

Bon week-end à tous !

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Mamzelle Gwen - Publié dans : Petites z'histoires - Ecrire un commentaire - Voir les 17 commentaires

I am what I am !

  • Mamzelle Gwen
  • Les petites chozes BIO de Mamzelle Gwen
  • Hey ho ! Vous avez qu'à lire le blog... J'vais pas vous mâcher le travail non plus...

Si vous avez envie de m'écrire

Qui m'aime me suive !

Twitter Facebook Delicious Technorati
Netvibes Linkedin Friendfeed Feedburner
Ma Page sur Hellocoton

 

 

 

Tu cherches, tu trouves !

Les jours avec

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Vachement bien ce blog !

A flux tendu

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés